Blog voyage Philippines : Oubliez les medias qui ne parlent que de typhons et tremblements de terre, ce pays réserve bien des surprises...

La description de toutes les choses à faire et à voir aux Philippines serait bien trop longue et fastidieuse, mais vous en aurez déjà un bon aperçu avec le récit de voyage ci-dessous, qui mêle toutes sortes d'expériences : sportives, humaines, touristiques...

Arrivée à Manille, la mal aimée

La plupart des voyageurs détestent Manille, et je n'ai pas dérogé à la règle lors de mon arrivée aux Philippines :

  • Dès la sortie de l'aéroport, une chaleur moite m'assaillit, la fraicheur déjà toute relative de mes vêtements datant d'il y a 2 jours (trajet de 26h en avion oblige) est anéantie.
  • Rejoindre le centre de Manille depuis l'aéroport (pourtant proche de seulement 3 kms) prend 1h30 (je suis arrivé en fin d'après-midi en semaine, en pleine horreur des heures de pointe)
  • Le taxi peine à se frayer en chemin dans les rues inondées de Malate, le quartier des back-packers, celui de ma chambre d'hôte : par endroits, de vrais lacs se forment au milieu de rues défoncées et sales, se transformant en véritables cloaques

Et pourtant, deux ans après cette arrivée peu triomphante, j'habite désormais à Manille (tout en continuant mes voyages ici et là) ....

Qu'est-ce qui a pu provoquer un tel revirement d'une situation si mal engagée...?

Mon voyage aux Philippines en bref : les faits marquants

Ce sont toutes les rencontres et les émotions, bonnes ou mauvaises, qui font toute la substance d'un voyage, et le transforme en une aventure mémorable. Mon périple aux Philippines n'a pas manqué de piment :

  • J'ai "sauvé" mon camarade de plongée, en lui partageant mon air, à 20 m de profondeur
  • A Cebu, j'ai connu mon premier tremblement de terre, et pas des moindres : 7,2 sur l'échelle de Richter, le 15 octobre 2013 à 8h12.
  • J'ai passé mes niveaux 2 et 3 de plongée sur Apo island et Mactan island
  • A Dumaguete, j'ai rencontré un Américain de San Francisco qui partage sa femme philippine
  • A El Nido, j'ai attrapé la dengue, 10 jours d'enfer dans un endroit pourtant paradisiaque
  • J'ai fait du body board, du stand-up paddle et du surf à Siargao island
  • J'ai passé une fête du Nouvel An surréaliste sur une petite île, Apo Island, 20 personnes se démenaient sur le terrain de basket transformé pour l'occasion en discothèque d'un autre âge (de la techno des années 1920...)
  • J'ai vu des bulles sortir de terre lors d'une plongée sous-marine.
  • J'ai eu mon premier "blackout" alcoolique à Boracay : pas de souvenir de mon retour à l'hôtel, et la surprise d'une belle blessure au genou le lenddemain matin, ainsi que de multipes numéros de personnes inconnues dans le répertoire de mon téléphone.
  • A Donsol, j'ai nagé avec les requins baleines, ces géants des mers de 3 étages de grandeur
  • A Moalboal, j'ai plongé au milieu d'un banc de millions de sardines, harmonie des mouvements coordonnées dans un beau chaos des formes prises par le banc
  • Aux Kawasan Falls, j'ai fait du canyoning pour la première fois de ma vie, avec un saut dans le vide de 17 mètres...

Sur le papier : le rêve philippin

J'avais déjà rêvé des Philippines en parcourant le guide Lonely Planet, qui ne m'a pas quitté de tout le voyage. Je me délectais déjà en particulier des possibilités de plongée : Malapascua, Dumaguete, Moalboal, Puerto Galera, Anilao, etc... L'exploration de ces dizaines de sites éparpillés sur les 7000 îles paraissait sans fin, à donner le tournis.

A suivre ....

256
oeuf de canne fécondé

Balut : spécialité asiatique cauchemardesque (oeuf de canne fécondé)

Quand j’ai commencé à entendre parler du balut lors de mon séjour aux Philippines, je n’y croyais pas trop (comment peut-on manger un oeuf fécondé avec un foetus dedans!!!) , alors je suis allé voir les photos sur internet, qui m’ont donné la nausée. Je me suis dit : « jamais je ne mangerai ce truc ». Là, c’est trop pour moi.

Je suis pourtant assez aventureux en cuisine, et j’adore vraiment goûter le plus possible les spécialités locales (un de mes grands plaisirs en voyage). Mais deux mets ont résisté à mon entrain pour l’aventure culinaire : d’énormes tarantules grillées sur un marché au Cambodge, et le balut, oeuf de canne fécondé et couvé pendant 18 à 21 jours

Le balut a résisté….jusqu’à cette soirée de juillet dans les rues de Manille…

2347
boracay ile

Boracay, aux Philippines, a été élue meilleure île du monde en 2012 par la magazine de voyage Travel + Leisure.

Et franchement, je trouve que c’est mérité. L’île possède un mélange unique de plage paradisiaque (même si ce n’est peut-être pas la plus belle plage du monde, c’est en tout cas une des plus belles plages que j’ai vues) et d’activités festives qui font que l’on ne s’ennuie jamais. Si l’on ajoute à cela l’inégalable accueil et chaleur humaine du peuple philippin…

Attention, meilleure île ne veut pas dire plus belle île (il y a pleins d’îles paradisiaques dans le monde qui pourraient se targuer d’être la plus belle île!) Même si Boracay est très jolie, ce sont également les activités et l’atmosphère qui comptent!

Je vais vous décrire les ingrédients et les petits détails subtils qui font de Boracay la meilleure île du monde, bien loin devant Bali ou Phuket selon moi.

Prêt à passer des vacances de rêve à Boracay? Suivez le guide…

15921
apo island dumaguete

Ici, vous êtes en dehors du temps. Vous savez qu’il existe, mais vous l’avez oublié, remisé dans un coin perdu de votre tête. Ce coin perdu, c’est cette île dont vous rêviez étant petit. Elle aussi était petite, souvenez-vous… on pouvait en faire le tour à pied, il n’y avait bien-sûr pas de route. Juste un phare, et quelques maisons. Ce bout de terre vous « appartenait », vous en connaissiez les moindres recoins, les petites criques isolées, les arbres où grimper pour regarder les vagues se fracasser sur les rochers.

Vous en partagiez éventuellement le secret avec quelques copains et copines, pour jouer aux pirates. Mais pas un adulte n’entravait la gestion de ce royaume. A part bien entendu le vieux marin pêcheur qui avait toujours une pipe à la bouche et une bonne histoire à raconter sur le passé de ce caillou océanique. Et la petite mémé, qui habitait une maison en pierre qui exhalait l’odeur de madeleines bienvenues après la baignade…

ile d apo philippinesRevenons à la réalité! 6H, les coqs me réveillent, je suis sur la petite île d’Apo aux Philippines, dans l’archipel des Visayas : 74 ha, c’est celle de notre enfance, il y a un phare, on peut en faire le tour à pied…

Mais est-ce bien la réalité? Que vais-je faire aujourd’hui..?