C’est en ski de fond que j’ai décidé d’explorer la vallée de la Brévine, surnommée, à juste titre, “petite Sibérie de Suisse”, en raison de son micro-climat particulièrement froid : températures fréquemment 10°C en-dessous des autres villages de la région, avec un record le 12 janvier 1987 de -41,8°C

Cela n’enlève rien au charme de cet endroit reculé du Jura, en particulier lorsque la neige recouvre toute la vallée et gomme les imperfections du paysage.

Je te propose de découvrir avec moi la célèbre vallée à travers une randonnée en ski de fond de 56kms sur deux jours, et une nuit dans une auberge à la bonne odeur de morilles et vin du Jura.

Vallée de la Brévine : micro-climat sibérien dû au “lac de froid”

La vallée de la Brévine n’est qu’à 1100m d’altitude, mais elle enregistre des températures bien plus froides (les 30°C sous zèro sont fréquents) que des zones plus élevées de montagne. Elle est ainsi la zone habitée de manière permanente la plus froide de Suisse (d’où son surnom de “Petite Sibérie de Suisse”). Comment cela est-ce possible..?

La vallée de la Brévine a une forme de cuvette et l’air froid, plus lourd, s’y accumule sur le fond lorsque les conditions suivantes sont réunies :

  • ciel clair sans nuages,
  • haute pression atmosphérique,
  • absence de vent.

De plus, la présence de neige en hiver augmente la réflexion des rayons du soleil (cela est dû à la couleur blanche et au phénomène d’albédo). Le sol n’accumule ainsi pas d’énergie pendant la journée et ne restitue rien pendant la nuit sous forme de rayonnement infra-rouge comme c’est le cas ailleurs. Cela accentue en hiver le principe météorologique de “lac de froid” décrit plus haut.

Fête du froid chaque année dans la vallée de la Brévine

Du coup, un tourisme hivernal particulier a vu le jour et profite de cette renommée sibérienne. La “Fête du froid” a lieu chaque année fin janvier et donne lieu à quelques animations sur le lac des Taillères, gelé :

  • sculpture sur glace,
  • patin à glace et char à voile sur le lac,
  • chiens de traîneaux,
  • montgolfières,
  • marché artisanal, repas du terroir,
  • bal du froid…

Itinéraire ski de fond dans la vallée de la Brévine

Romandie ski de fond : télécharger les cartes et préparer l’itinéraire

vallée de la brévine

Départ des pistes à la Brévine

Voici le lien vers le site Romandie ski de fond sur lequel tu peux télécharger les cartes du domaine skiable de la région.

Il est possible de faire le tour de la vallée de la Brévine dans la journée, avec plusieurs options de parcours et distances. Au plus court, cela fait 29 kms.

Je souhaitais faire une randonnée de 2 jours, j’avais deux contraintes pour cet itinéraire :

  • que le départ et l’arrivée soient accessibles en transport en commun,
  • qu’il y ait une possibilité d’hébergement plus ou moins au milieu.

Voici donc mon itinéraire (voir ici la carte secteur Brévine) :

  • départ du village de la Brévine,
  • suivre la Transjurassienne (TJS) jusqu’au Cernil (10 kms), pause petit-déjeuner au point 1242m,
  • poursuivre jusqu’aux Cernets (7 kms),
  • remonter Vers chez le Brandt (3,5 kms),
  • direction les Seignes (9,5 kms), picnic au point 1258m,
  • arrivée à l’auberge du Vieux Chateleu (3,5 kms) à la tombée de la nuit.

Total 1er jour : 33,5 kms

  • départ de l’auberge du vieux Châteleu, direction Bas du Cerneux (5 kms),
  • puis La-Chaux-du-Milieu (5 kms),
  • rejoindre le Grand Som-Martel (8 kms) via La Grande Joux,
  • et enfin La Sagne (6 kms)

Total 2e jour : 24 kms (voir ici la carte de l’ensemble du secteur Neuchâtelois)

Transport pour se rendre à la vallée de la Brévine

Tout est faisable est en transport en commun (merci les CFF et l’organisation suisse) :

L’aller : départ à 7h45 en train de Lausanne, arrivée à 9h33 au Locle via Neuchâtel, puis bus pour La Brévine, arrivée 9h55.

Le retour le lendemain : départ en train à 14h42 de La Sagne, arrivée à Lausanne à 16h15, via La Chaux de Fonds et Neuchâtel.

Auberge du Vieux Chateleu : soirée douillette et gastronomique

arrivee auberge du vieux chateleu

Arrivée au crépuscule à l’auberge du Vieux Chateleu

Ce que j’ai particulièrement apprécié dans cette randonnée en ski de fond, c’est la pause à l’auberge du Vieux Chateleu.

Déjà, en arrivant, alors que je venais du froid intense de la nuit tombante, j’ai été séduit par l’atmosphère enveloppante de la salle à manger boisée et décorée façon ferme franc-comtoise.

Car oui, l’auberge est à la frontière, sur territoire français : tu trouveras donc toutes les spécialités du terroir franc-comtois venant des producteurs de la région :

  • mortiflette (pommes de terre, saucisse de Morteau, fromage)
  • croûte aux morilles,
  • jambons du pays fumés,
  • morbier, comté, cancoillotte,
  • vins du Jura (notamment le vin jaune et le vin de paille)

L’atmosphère des chambres est “craquante” (c’est en bois, ça craque de partout ;), c’est propre, et dans les salles de bains aussi, rien à dire.

J’avais pris la formule en dortoir et demi-pension à 45€, mais comme on était en semaine, j’étais seul dans le dortoir…

Vallée de la Brévine : une belle expédition sibérienne et gastronomique

petite sibérieJe garde un très chouette souvenir de cette randonnée en ski de fond dans le secteur de la vallée de la Brévine : des paysages glacés, naturels et préservés (le Jura est beaucoup moins bétonné que les Alpes), des forêts immenses (bref, ça ressemble bien à la Sibérie!), et une pause gourmande et réchauffante à l’auberge du Vieux Chateleu.

Et vous, connaissez-vous cette région sibérienne à la fois reculée mais facilement accessible? Avez-vous déjà fait du ski de fond ou une autre activité dans la vallée de la Brévine, petite Sibérie de Suisse?

Café du voyage est référencé sur annuaire Blogs sur les voyages

Commentaires