La plongée sous-marine est une activité sportive et récréative, un peu magique aussi, qui peut être un but en soi lors d’un voyage. Même pratiquée de manière dilettante, elle vous apportera beaucoup de satisfaction lors d’un séjour au bord de la mer, et vous permettra de sortir du tandem habituel plage / baignade. Si vous n’avez pas encore franchi la palme, voici 6 bonnes raisons d’essayer.

1. Essayer la plongée en bouteille pour … la sensation

plongée en bouteille

Respirer sous l’eau en apesanteur, c’est zen!

Pouvoir respirer sous l’eau est tout simplement magique en soi. Cette sensation, complètement nouvelle pour le débutant, est un plaisir tel que vous pourriez être dans une piscine sans rien à regarder et quand même apprécier la plongée.

D’habitude, si on évolue sous l’eau, c’est en apnée, et donc avec un certain inconfort et une urgence pour remonter respirer. Avec la plongée en bouteille, on a le temps, on peut pleinement apprécier le moment.

De plus, l’univers sous-marin est un monde dans lequel on peut bouger en 3 dimensions (on rajoute le fait de pouvoir monter et descendre comme on veut), ce qui est relaxant…on se laisse porter sans le poids habituel de la gravité.

2. Apprendre un peu de biologie et de physique

Lors de votre premier cours de plongée, vous apprendrez comment le corps humain réagit à la pression de l’eau et à la respiration d’air en profondeur :

  • pourquoi, pour toute plongée, il y a une limitation de temps et de profondeur due à l’azote dissous dans le sang,
  • pourquoi on peut se sentir saoul à grande profondeur (narcose des profondeurs), etc

Vous réviserez un peu de physique avec les notions de pression / volume des gaz, et un peu de biologie humaine. Pas inintéressant du tout…!

3. Essayer la plongée en bouteille pour … la technique

La plongée en bouteille est un sport qui nécessite l’assistance d’un équipement technique (bouteille, gilet stabilisateur, etc). La technologie a beaucoup fait évoluer l’activité ces dernières décennies (notamment dans le domaine des détendeurs, pour passer de la haute pression de la bouteille à une pression respirable dans le régulateur).

Ce n’est pas indispensable de connaître tout le fonctionnement mais cela peut être intéressant pour ceux qui ont la fibre ingénieur.

Certains vont même plus loin et sont passionnés par les nouveautés techniques qui améliorent sans cesse le confort :

  • par exemple, le nouvel équipement dit “sidemount” sans bouteille dans le dos mais avec deux bouteilles (dont une de secours) positionnées devant ou sur les côtés : voir ici à quoi ressemble la plongée en bouteille sidemount.
  • ou encore certains repoussent les limites de temps et de profondeur grâce à des mélanges spéciaux de gaz (nitrox, trimix, etc).

4. Faire de la plongée sous-marine pour … l’activité physique

Même s’il n’est pas très intense, l’effort est quand même présent. De plus, vous brûlerez pas mal de calories à cause du long séjour dans l’eau (même si elle est chaude, à 29 degrés par exemple, le corps humain à 37 degrés doit lutter pour maintenir sa température). Après la plongée, le relâchement de l’azote accumulé dans le sang provoque également une sensation de fatigue. Bref ! Je peux vous garantir que vous dormirez bien après une journée de plongées! 🙂

5. La vie sous-marine

Pour vous mettre en appétit, voici une galerie de photos sous-marines de mon ami Cyril, prises lors de plongées aux Philippines. Cliquez dessus pour agrandir :

C’est littéralement un nouvel univers que vous découvrirez, tellement différent, tellement fascinant, tellement varié :

  • Il y a des sites de plongée où l’on peut voir des gros specimens : tortues, requins, dauphins, raies manta, bancs de sardines, de thons, de barracudas, et même requins baleines!
  • D’autres où les coraux (durs, mous, de plusieurs couleurs) jouent le rôle de décor de fonds pour l’observation de poissons tropicaux aux couleurs éclatantes (poissons ange, poissons napoléon, poissons clown, etc etc)
  • Enfin d’autres où le but est de dénicher des étrangetés du monde marin : nudibranches (espèces de limaces très colorées), hippocampes, petites pieuvres bleues, crevettes translucides, langoustes, etc

Il y en a pour tous les goûts ! (pas culinaires hein, juste pour le plaisir des yeux 😉

6. La plongée en bouteille pour … la découverte et le divertissement

plongée en épave uss liberty bali

L’épave USS Liberty (cargo de 120m) à Bali

Enfin, il existe des plongées spéciales, qui ont chacune leur charme. Quelques exemples?

  • la plongée explorant une épave (d’un bateau ancien ou moderne, d’un avion, voire d’un tank!) : on se sent transporter des siècles ou décennies en arrière en découvrant ces vestiges du passé recouverts par la flore marine.
  • la plongée de nuit : équipé d’une lampe torche, vous découvrez des espèces vivant uniquement la nuit, et si vous éteignez la lampe, des espèces phosphorescentes apparaissent…
  • la plongée dérivante : la plus amusante selon moi, on est transporté par un courant parfois à grande vitesse, sans effort, et un film sous-marin se déroule alors devant nous.
  • la plongée photographique et vidéographique : apprendre les spécificités de l’utilisation d’une caméra sous l’eau et comment capter les couleurs, la lumière, les bulles…
  • la plongée propulsée : c’est la plongée dérivante artificielle, on est emmené par un engin électrique que l’on tient dans les deux mains qui nous permet de bouger beaucoup plus vite qu’avec les palmes et sans effort.

A ma connaissance, la plongée sous-marine est la seule activité qui combine autant de facettes (sport, découverte, divertissement, biologie, technique).

Avez-vous le projet d’essayer la plongée en bouteille? Si oui, quelle a été votre expérience?

Commentaires