Tu souhaites partir vivre en Uruguay ? Y faire une expatriation ou des études?

Vivre à Montevideo, la capitale, évoque ta curiosité ? Tu te demandes à quoi ressemble la ville et ce qu’on peut y faire?

Et pourquoi pas prendre sa retraite en Uruguay ? C’est une destination assez populaire car il y a une belle côte.

Pablo, un argentin que j’ai rencontré lors d’un voyage en Amérique du Sud, a fait un stage de 6 mois à Montevideo et nous donne son retour d’expérience de vie là-bas.

Vivre en Uruguay a globalement été un assez bon souvenir pour lui. Montevideo est une ville agréable, essentiellement grâce à sa plage, mais sans plus. L’hiver, cela peut vite devenir ennuyeux et un peu triste.

Présentation de Montevideo : capitale de l’Uruguay

Montevideo est la capitale et plus grande ville d’Uruguay avec 1,4 millions d’habitants.

Elle est notamment connue pour

  • avoir une bonne qualité de vie (la meilleure d’Amérique Latine sur la dernière décennie d’après le cabinet Mercer) ,

  • être la ville la plus « gay-friendly » d’Amérique Latine (le mariage gay y est autorisé)

  • être une des rares villes du monde (pour l’instant) où la marijuana est légale.

On y parle l’espagnol rioplatense, comme en Argentine : un espagnol influencé par l’Italien (à cause des nombreux immigrés italiens de la région).

Vivre en Uruguay : le climat

Le climat de Montevideo est « subtropical humide chaud sans saison sèche ». Qu’est ce que cela signifie concrètement ?

Les températures

Nous sommes dans l’hémisphère sud ! Donc les mois d’hiver sont juin, juillet, août, septembre, avec des températures moyennes aux alentours de 12°C. Cela veut donc dire qu’il fait froid pendant ces mois, mais avec de gros écarts de températures entre le matin (frais) et la journée (températures souvent supérieures à 20°C). Il ne gèle presque jamais (le record absolu de froid est à -2°C).

Les seuls mois vraiment chauds sont décembre, janvier, février et mars avec des températures moyennes supérieures à 20°C (janvier a une moyenne de 24°C bien agréable).

Pluviométrie

Il pleut toute l’année ! Et plutôt beaucoup (en moyenne 75 mm par mois, presque deux fois plus que Paris par exemple).

En gros, sur un mois, il y a en moyenne une semaine de pluie, et ce tout au long de l’année.

Vivre à Montevideo : les activités

Activités gastronomiques et sorties

Gastronomie et vin

Globalement, ce n’est pas un pays qui a une grande culture culinaire.

La nourriture de base est à éviter car ni très relevé ni intéressante, ni saine.

Pour à peine plus cher que les plats basiques locaux, vous pourrez vous régaler d’excellents steaks, qui sont aussi la spécialité de l’Uruguay (le pays possède plus de têtes de bétail que d’habitants).

Le plat typique dans un restaurant correct : un steak géant (et délicieux) avec des frites recouvertes d’une sauce au fromage jaune 😮

Cela ne revient pas excessivement cher (environ 15€ le steak).

Les bouteilles de vin ne sont pas très chères dans les restaurants (10 à 20€ la bouteille). Demande le Tannat, le vin local, peu connu mais de très bonne qualité.

Voici les meilleurs restaurants de Montevideo selon moi (choisissez précautionneusement vos restaurants car la qualité moyenne n’est pas super) :

  • Cocina de Pedro

  • Tandory

  • +Natural

Sorties et vie nocturne

Montevideo est au bord de la mer et le climat est agréable. Cependant, une loi (stupide?) a interdit les bars et cafés le long de l’océan. De ce fait, la promenade du bord de mer appelée « La Rambla » a presque l’air abandonnée…

A noter qu’il y a de belles et grandes plages de sable, bondées l’été !

Les meilleurs bars de Montevideo :

A Pocitos, à l’intersection des rues 26 de Marzo et Herrera, vous trouverez de très bons bars : Burlesque, Pony Pisador, Lotus.

Un autre endroit de choix : Ciudad Vieja

Une caractéristique de la vie nocturne en Uruguay : les gens ne sortent pas en club avant 1h du matin au plus tôt. Il faut donc être sacrément en forme pour débuter la nuit à 1h et la finir à 6h…

En plus, ce n’est pas bien excitant, avec de la pop latine dans tous les clubs… On est loin de l’ambiance festive du Brésil et on peut s’ennuyer légèrement.

A noter une persistance de la culture musicale du tango, du milonga, du vals criollo.

Les festivals

montevideo carnavalMontevideo est une destination de choix pour expérimenter la folie des carnavals :

  • le principal est le Montevideo Carnaval qui dure une semaine entière en été (magasins et maisons décorées, élection de la « zonal queen », etc)

  • le Gaucho Festival : les gens, en habits traditionnels, défilent sur des chevaux dans les rues de la ville.

Que faire à Montevideo le week-end ?

La cité de Colonia, très touristique (beaucoup d’Argentins viennent pour le week-end), mais un peu décevante : pas de bons restaurants ou de cafés sympathiques.

Préférer Charco pour la gastronomie (mais chère) et El Buen Suspiro si vous voulez vous faire une séance de dégustation de vins de la région.

Punta del Este est la station balnéaire proche où faire la fête en été ! Mais c’est très huppé et « m’as-tu-vu ».

Vivre en Uruguay : niveau de développement

Transport : bus et train

Un bon réseau de bus dessert toute la ville.

Il y a également trois lignes de trains vers les banlieues : Empalme Olmos, San Jose, et Florida.

Par ailleurs, une course en taxi ne coûte pas trop cher : 4 à 5 euros.

Coût de la vie à Montevideo

Ce n’est pas donné, mais pas exorbitant non plus. On est plutôt dans la moyenne d’un pays méditerranéen en Europe par exemple :

– un ticket de cinéma : 7€

– un mois d’abonnement fitness : 40€

– un ticket de bus : 0,75€

– un restaurant un peu correct (entrée plat dessert) : 30€

– une bière locale (0,5l) dans un bar : 2€

– un paquet de cigarettes : 2,8€

– une bouteille d’eau de 1,5l dans un supermarché : 1€

Vivre à Montevideo : le système de santé

Il y a un bon hôpital public : Hospital de Clinicas “Dr Manuel Qunitela”. L’accès aux cliniques privées est réservé à ceux qui disposent d’une bonne assurance santé internationale. Des renseignements ici.

Connexion internet

Bonne qualité, le prix d’un abonnement est d’environ 20€/mois.

Vivre en Uruguay : les relations humaines

Langue : espagnol rioplatense

L’espagnol d’Uruguay est similaire à celui d’Argentine : des prononciations divergent par rapport à l’espagnol standard :

  • le « ll » et le « y » se prononcent un peu comme « ch »

“yo como el desayuno” se prononce : « cho como el dechayuno »

Il y a aussi des conjugaisons un peu différentes et bien entendu des expressions particulières (c’est une sorte d’argo).

Cela complique un peu la tâche, mais pour un francophone, l’espagnol fait partie des langues les plus faciles à apprendre (similarité des expressions et des racines des mots).

Accueil / lien social

Les Uruguayens sont vraiment chaleureux et accueillants. Ils sont d’excellents hôtes et essaieront toujours de vous aider et vous faire plaisir.

Par contre, vivre en Uruguay peut être fatigant à la longue :

  • les Uruguayens ont une tendance à toujours tout repousser à « mañana » (au lendemain), ce qui révèle leur côté un peu « fainéant ». Le lendemain se transforme de plus souvent en la semaine prochaine ou le mois prochain.

  • toutes les démarches administratives prennent énormément de temps, avec beaucoup de paperasses (une ouverture d’un simple compte en banque peut prendre ainsi plusieurs semaines)

Bon courage pour monter un business en Uruguay ! Une montagne de documents et d’actes notariés (qui reviennent chers!) sont exigés.

Environnement

Beauté de la ville, promenades

partir vivre en uruguayLa ville possède un certain charme colonial espagnol avec quelques bâtiments d’intérêt architectural certain (Palacio Salvo, la Plaza de la Constitucion, Fortaleza del Cerro, etc) et une vieille ville (Ciudad Vieja) à l’ambiance d’un autre temps.

De plus, la présence d’un port et du bord de mer ajoutent clairement à l’intérêt de se balader et de flâner dans la ville ! Surtout l’été, de belles promenades sur les plages en perspective.

Sécurité à Montevideo

Les quartiers les plus sûrs sont Pocitos, Punta Carretas, Carrasco.

La nuit, Ciudad Vieja (la vieille ville) est assez déserte et pas très recommandée, surtout pour une femme seule.

Le quartier Cerro n’est pas non plus des plus sûrs.

Le niveau de sécurité est globalement similaire à Buenos Aires, pas top, mais meilleur que beaucoup de villes du Brésil.

Si tu habites à long terme, il vaut mieux prendre un appartement avec un gardien plutôt qu’une maison sur la côte, qui a des risques d’être visitée…

Vivre à Montevideo en Uruguay : note finale

vivre à montevideoSi tu souhaites partir vivre en Uruguay, Montevideo est indéniablement un bon choix en terme de qualité de vie, et en terme de dynamisme économique. Il y a également de bonnes universités pour des échanges étudiants, mais le manque de dynamisme en fait plutôt finalement une destination pour la retraite.

Pour l’interview de Pablo comme pour les notes ci-dessous, j’ai suivi la trame de l’indicateur CADRE qui recherche la ville idéale (Climat, Activités, Relations Humaines, Développement, Environnement).

Climat : 9/20

Le climat n’est jamais trop froid, mais l’hiver n’est quand même pas bien agréable…

Activités : 11/20

Cela donne davantage l’impression d’une ville de province que d’une capitale. Heureusement qu’il y a la plage et des stations balnéaires pour le weekend.

Développement : 11/20

C’est correct.

Relations humaines : 10/20

Pareil, sans plus. Pas de souvenir grandiose à attendre ni d’ambiance très festive (à part lors des carnavals)

Environnement : 14/20

Une ville pas moche du tout avec en plus un bord de mer (plage l’été)! Cependant, ce dernier gagnerait à être plus dynamique.

Note finale sur la vie à Montevideo : 55/100

La note porte sur le fait de vivre à Montevideo. Pas sur l’intérêt de visiter cette ville. Ce n’est pas une note touristique.

Et toi, connais-tu l’Uruguay ? Est-ce que cela te viendrait à l’idée d’aller vivre en Uruguay, et pourquoi pas vivre à Montevideo ?

Commentaires